etoa 1Parmi les difficultés de l'entrepreneuriat agricole en Afrique sub saharienne se trouvent en amont les problèmes d’accès au financement et en aval les difficultés d’accès au marché. La prise en compte du point de vue des paysans innovateurs qui sont les entrepreneurs agricoles favorise l’émergence d'un entrepreneuriat inclusif.

L'identification des initiatives locales et la promotion du fonds de l'innovation locale pratiquées par prolinnova permettent de promouvoir un entrepreneuriat agricole inclusif. Le processus par lequel l’agent de vulgarisation rurale s’engage pour prendre en compte des initiatives locales appelé identification est le point de départ de ce que la communauté des pratiques du réseau Prolinnova appelle le Développement Participatif de l’Innovation (DPI). Dans le processus DPI, la recherche et les agriculteurs n’inter agissent pas uniquement pour tester les idées des scientifiques ou chercheurs. Le chercheur, l’agent vulgarisateur et l’agriculteur se mettent également ensemble pour le test de l’idée du producteur agricole. Le fonds de l'innovation paysanne de prolinnova fonctionne sur la base des principes suivants: • Les fonds sont accessibles directement aux paysans ou à leurs groupements et non via les agences de développement ;

  • Les fonds sont utilisés pour l’innovation, l’expérimentation et l’apprentissage par et avec les paysans ;
  • Les paysans et leurs organisations jouent un rôle important dans la décision de l’allocation des fonds.

by Jean Bosco Etoa, Cameroon